OBSERVATOIRE DES RUES AUX ECOLES

Crédits illustration : Pierre Elie

Monsieur Belliard, adjoint en charge de la mobilité, s’était engagé à piétonniser les abords des 300 écoles parisiennes les plus polluées. Malheureusement, comme le montre la carte ci-dessous, nous en sommes encore loin. À Paris, seulement 9 % des 300 écoles maternelles et primaires les plus polluées sont équipées d’une “rue aux écoles” de bonne qualité. Et toutes ces rues scolaires ne sont pas complètement piétonnisées.

La carte ci-dessous indique, arrondissement par arrondissement, l’emplacement des rues scolaires parisiennes, ainsi que leur niveau d’ambition. Comme on peut le voir, elles sont encore bien trop rares par rapport au nombre d’écoles et ont principalement été créées là où le trafic routier était déjà très faible, voire inexistant.

Une “rue aux écoles” est un aménagement, qui consiste à réserver une rue à la mobilité active devant une école, permet pourtant de lutter efficacement contre la pollution de l’air.

Les établissements scolaires parisiens sont exposés à des concentrations dangereuses en dioxyde d’azote (NO2), un gaz toxique principalement émis par le trafic routier. La multiplication des rues scolaires, particulièrement aux abords des écoles les plus polluées et/ou les plus défavorisées, est donc une urgence.

Restez informé

Pour ne rien manquer des actualités de la coalition inscris-toi à notre Newsletter !

La Rue Est À Nous est une initiative partagée de